Les statuts

Article 1 : Constitution et dénomination

Le 5 novembre 2003, a été fondée une association régie par la loi 1901 à Saint-Méloir-des-Ondes par Monsieur HOPPER Fran et Monsieur FROGE Thierry.

Elle a pour dénomination « AÏKI-DOJO MÉLORIEN« .

Article 2 : But

Cette association a pour but d’organiser, de diriger des cours d’enseignement de l’Aïki-Jutsu. Elle se doit de donner à ses membres sans discrimination d’ordre politique, religieux et professionnel, la possibilité de pratiquer, de rechercher un perfectionnement technique et un développement mental et moral dans le souci de contribuer à l’harmonieux développement de la personne humaine.

Le dojo est à Saint-Méloir-des-Ondes « Salle Bellevue ».

Article 3 : Siège social

Son siège social se situe au Pont de la Couaille – 35430 SAINT-PÈRE.

Article 4 : Composition de l’association

L’association se compose de membres actifs qui sont à jour de leurs cotisations.

Article 5 : Admission et adhésion

Pour faire partie de l’association, il faut adhérer aux présents statuts et s’acquitter de la cotisation dont le montant est fixé par le Président. Les professeurs sont exonérés de paiement de cotisations.

Le président Mr. Fran Hopper et le vice-président Mr. Michel Kermarrec peuvent refuser des adhésions avec avis motivé aux intéressés pour motif grave, (alcool, violence, agressivité, manque de respect …).

Article 6 : Perte de la qualité de membre

La qualité de membre se perd par :

  • la démission ou le non renouvellement de la cotisation.
  • la radiation prononcée par l’Assemblée Générale pour motif grave.
  • le décès.

Article 7 : Ressources de l’association

Les ressources de l’association se composent :

  • des cotisations.
  • des stages organisés par l’association.
  • de la vente de produits, de services ou de prestations fournis par l’association.
  • de subventions éventuelles.
  • de dons.
  • de toutes ressources qui ne soit pas contraire aux règles en vigueur.

Toutes les dépenses occasionnées par les stages, formation technique, déplacement et frais d’essence pour les professeurs seront pries en charge par l’association.

Certaines aides pourront être accordées pour les membres actifs, suivant la situation financière de l’association.

Article 8 : Assemblée générale ordinaire

Elle se réunit au moins une fois par an et comprend le Président, le Vice-Président et les membres actifs. 15 jours au moins avant la date fixée, les membres actifs sont convoqués et l’ordre du jour est inscrit sur les convocations.

L’assemblée Générale, après avoir délibérée, se prononce sur le rapport moral ou d’activité et sur les comptes de l’exercice financier. Elle délibère sur les orientations à venir. Elle fixe le montant des cotisations annuelles. Les décisions de l’Assemblée sont prises par tous les membres actifs présents.

Article 9 : Assemblée générale extraordinaire

Le Président peut convoquer une assemblée générale extraordinaire afin de statuer sur un point grave et particulier, exemple : modification des statuts, dissolution de l’association, etc.

Article 10 : Règlement intérieur

Tout pratiquant est responsable de son hygiène corporelle (pieds propres, ongles coupés, mains propres etc …). Le tatami est interdit pour tout pratiquant étant sous influence alcoolique. Tout comportement violent, agressif même verbal sera proscrit.

Les techniques acquises sur le tatami devraient en aucun cas être divulguées à l’extérieur de la salle. Le respect du règlement de l’Aïki-Jutsu (éviter les troubles sonores à l’extérieur de la salle) doit être prépondérant. Tous les motifs cités peuvent être sujets à radiation de l’association.

Article 11 : Dissolution

En cas de dissolution de l’association prononcée par l’Assemblée Générale Extraordinaire, celle-ci nomme un ou plusieurs liquidateurs et l’actif, s’il y a lieu est dévolu conformément à l’article 9 de la loi de 1901.