Les armes

Le Jo et le Ken

Le ‘Jo’ et le ‘Ken’ sont des techniques avec armes. La pratique des armes (en bois pour les entraînements) demande une grande rigueur et une forte concentration.

Morihei Ueshiba pratique le Ken
Morihei Ueshiba pratiquant le Ken

Le sabre japonais

En fonction de leur période de fabrication et donc des techniques de réalisation, le sabre japonais prend des noms distincts.

  • Avant 1600, c’est un KOTO (sabre ancien).
  • Entre 1600 et 1780, c’est un SHINTO (sabre nouveau).
  • Entre 1780 et 1945, on le désigne sous le terme de GENDAITO (sabre moderne).
Sabre japonais
Sabre japonais

Pour les sabres contemporains on les nomme SHINKEN (nouvelle épée).

Nomination du sabre : Voici, pour votre information, le nom donné à chaque partie d’un sabre :

Sabre japonais
Dénomination des parties d’un sabre japonais

Le Katana

Le Katana est un « Nihonto » (sabre japonais) courbe qui se porte glissé dans le obi (ceinture) tranchant vers le haut.

Le Katana représente à merveille le sabre japonais dans son ensemble, sa lame de 60 centimètres et son poids de 1 kg permettaient aux samouraïs de dégainer rapidement leurs sabres sur les champs de bataille.

Sabre Katana
Sabre Katana

Le Katana est munis d’une lame courbe large sur toute sa longueur et à un seul tranchant, cette courbure permettait aux samouraïs de porter des coups fatals sans les gêner dans leurs mouvements.

Il est le symbole de la caste des samouraïs. La lame du Katana est traditionnellement forgée à partir d’un acier brut transformé en acier composite.

Pour l’entraînement on utilise le Bokken (sabre en bois rigide). Il est utilisé par les pratiquants de Iaidō pour des combats, et par les pratiquants d’Aïkido et de Kendo dans des katas et entraînements.

Sabre japonais en bois
Sabres japonais en bois – Bokken

S’équiper

En moyenne entre deux et trois commandes sont réalisées au cours de l’année pour approvisionner le club en matériels.

Hakama
Le Hakama

Également à la demande des membres de l’association, des commandes peuvent être faites pour fournir du matériels aux pratiquants comme des sacs de sport, des armes et des vêtements utiles à la pratique de l’Aïki-Jutsu.